El Rocio

Novembre 2011



Quelques photos d’un endroit superbe, là-bas, en plein cœur de l’Andalousie dans le parc national de Donãna à environ soixante-dix kilomètres au sud-ouest de Séville.
EL ROCIO est certainement la ville la plus pittoresque et typique que je connaisse aujourd’hui. C’est tout à fait l’idée que j’en avais avant de m’y rendre.
Les Andalous y sont très gentils, accueillants et m’ont souvent dit de revenir à la primavera, le site est encore plus beau à cette saison.
Pour ceux qui aiment la nature sauvage et les beaux paysages andalous, EL ROCIO et ses environs vous feront passer des jours tranquilles et paisibles.
Vastes prairies qui bordent le delta du Guadalquivir, parmi les chevaux et les oiseaux.
Ici à EL ROCIO, pas de béton ni de bitume et peu de signalisation sur les routes, juste des autochtones qui circulent souvent à cheval, en calèche ou à dos de mule parmi quelques voitures, dans des rues sablonneuses. Tout ce petit monde cohabite sans problème.
Cette ville, est aussi un endroit stratégique et central, pour établir un camp de base afin de rayonner vers tous les points d’observation de la faune sauvage, comme LA ROCINA ou encore EL ACEBUCHE et j’en oublie, avec leurs chemins de randonnée au milieu des roselières, des chênes liège ou dans les marécages.
Il y a aussi ISLA MAYOR, petite ville les pieds dans l’eau au milieu des cultures de riz et le ballet incessant des oiseaux derrière le passage des machines modernes.
Ainsi j’ai pu observer quelques belles plumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *